Serviceline
Assistance gamme Détecteurs industriels
Tél.: +33 1 60 92 13 13
Fax : +33 1 60 92 13 25
Support en ligne pour la protection contre le risque d’explosion
Tél.: +33 1 60 92 13 14
Fax:  +33 1 60 92 13 25

Qu'est-ce que le marquage direct de pièce (DPM, Direct Part Marking) ? Réponses de la foire aux questions (FAQ)

1. Qu'est-ce que le marquage direct de pièce ?

Direct Part Marking code on metal
Le marquage direct de pièce créé un lien permanent entre la pièce et les informations qui s'y rapportent

Les informations sur une pièce ou un composant apparaissent généralement sur une étiquette ou un bouton fixé sur cette pièce. Le marquage direct de pièce s'inspire d'une approche différente. Comme son nom l'indique, les pièces directement marquées au cours des procédés de fabrication et de production intègrent les informations pertinentes relatives au produit sur leur corps.

L'idée sous-jacente du DPM est de créer un lien permanent entre la pièce et les informations qui s'y rapportent. Le lien est inaltérable dans le temps et s'est révélé être très résistant aux influences externes ou à l'usure et la détérioration.

2. Dans quel cas le marquage direct de pièce est-il utilisé ?

Le marquage direct de pièce est utilisé par des industries très variées. Qu'il s'agisse du secteur automobile, de l'ingénierie mécanique ou de la fabrication de produits électroniques, les applications du marquage direct de pièce ne manquent pas !

L'une des applications les plus courantes concerne le marquage de pièces automobiles afin de permettre une surveillance et un suivi ultérieurs. Le constructeur automobile peut retracer avec précision quand et où une pièce défectueuse a été produite.


3. Quels sont les matériaux adaptés au marquage direct de pièce ?

Globalement, tous les matériaux, sauf le papier, peuvent être utilisés pour le marquage direct de pièce. Parmi les plus couramment utilisés, on compte les matériaux plastiques/synthétiques, le métal et le verre.


4. Comment le marquage direct de pièce fonctionne-t-il ?

Les informations peuvent être intégrées de différentes manières à une pièce en production. Le marquage direct de pièce s'appuie souvent sur des codes DataMatrix. Ces codes intègrent les informations dans un espace minimal. Avantage supplémentaire : ils sont bien plus fiables que les codes-barres standard.

Voici les trois méthodes les plus utilisées d'application de codes DataMatrix sur une pièce en production :

  • Gravage au laser : le code DataMatrix est gravé au laser sur la surface. Cette méthode est souvent utilisée pour marquer les cartes de circuits imprimés dans la fabrication de produits électroniques ou pour marquer les pièces métalliques utilisées dans les industries automobiles. Grâce à la précision de cette méthode, il est également possible d'insérer des codes DataMatrix de très petite taille.
  • Marquage à l'aiguille : le code DataMatrix est marqué sur le matériau à l'aide d'une aiguille. Cette méthode permet d'obtenir des codes durables et résistants. Elle sert souvent à marquer les pièces en production métalliques.
  • Marquage au jet d'encre : le code DataMatrix est pulvérisé sur le matériau à l'aide d'un jet d'encre. Cette méthode garantit un fort contraste, mais elle a des désavantages en matière de longévité. Pour le dire simplement : le code ne dure pas très longtemps.

5. Comment les informations du marquage direct de pièce sont-elles lues et transmises ?

En fonction de chaque application, le moyen le plus pratique pour lire les informations directement sur un produit marqué consiste à utiliser un lecteur de codes 2 D portatif ou fixe. Dans la plupart des cas, un appareil portatif s'avère être la meilleure solution. Toutes les méthodes de marquage direct de pièce imposent d'utiliser un appareil de lecture équipé d'une fonction lumineuse pour détecter les codes sans erreur et de fonctions de décodage pour pouvoir lire les informations et les transmettre à votre logiciel.


Lecteur portatif de marquage direct de pièce OHV1000* : l'expert en marquage direct de pièce

Avec notre lecteur portatif de code 2 D OHV1000*, la gestion des codes de marquage direct de pièce est un jeu d'enfant
Avec notre lecteur portatif de code 2 D OHV1000*, la gestion des codes de marquage direct de pièce est un jeu d'enfant

Les surfaces sont très variées et souvent extrêmement réfléchissantes : un grand défi pour les lecteurs de code 2 D. Grâce à notre lecteur de code 2 D portatif OHV1000*, la gestion des codes de marquage direct de pièce est un jeu d'enfant ! Il s'adapte automatiquement aux symbologies des codes sur différentes surfaces et lit puis transfert les informations avec une grande fiabilité.

  • Lecture fiable de tous les codes DPM courants
  • Détection de toutes les symbologies des codes 1 D et 2 D
  • Adaptation facile aux différentes tailles des codes grâce à sa double lentille et à sa résolution de 1,2 mégapixel
  • L'outil de paramétrage unique « Vision Configurator » permet de formater chaque chaîne de sortie afin de transférer directement les données détectées aux systèmes ERP
  • Interface USB et RS-232 pour une connexion simple
  • Programmation de la totalité des applications directement sur l'appareil portatif via JavaScript